MENU NATURE

Sorties

Activités

Faune

Flore

Photo

Vidéos

Humour

Enfants

Comment ça marche

Le saviez-vous

Livres-DVD-CDroms

Associations

Graphisme

Forum Nature

Eco-campagnes

Envahisseurs

Annuaire Nature

Vous aimez cette page ?
Alors cliquez ici

Partagez, imprimez
mettez en favori...

Accueil


Enigmes
Retour au Menu des Enigmes

Enigme

Le calife de Bagdad convoqua un jour tous les hommes mariés de sa cité.
On suppose que la monogamie était la règle.

Le calife leur tint ces propos :
"Afin de lutter contre l'adultère, je demande à chacun d'entre vous, s'il s'aperçoit qu'il est trompé, de tuer sa femme le soir même à minuit."
"De plus, je peux vous dire qu'au moins deux femmes sont infidèles à leur mari."

Evidemment, les habitants de Badgad sont très obéissants à l'égard de leur commandeur des croyants, et appliquent à la lettre tous les ordres donnés.
Cependant, comme il est d'ailleurs toujours d'usage, les cocus sont les seuls à ignorer l'infidélité de leur femme.
Chaque mari sait quelles sont les femmes infidèles des autres maris, mais ignore si sa propre femme l'est ou non.
Par contre, on suppose que les habitants de Bagdad ont une grande intelligence logique, et qu'ils sont donc tout à fait capable de tirer des conclusions sur leur propre situation à partir du comportement des autres.

Rien ne se passe pendant 12 jours.
Mais le treizième jour, à minuit, tous les maris cocus exécutent leurs femmes.

Combien y avait il de femmes infidèles à Bagdad ?

pour 1 indice
pour la solution

Indice

Si n est le nombre de femmes infidèles, l'un des maris cocus n'en voit que n-1

Solution

Chacun sait qu'il y a au moins deux femmes infidèles à Bagdad.
Supposons qu'il y ait eu exactement deux femmes infidèles.
Chaque mari cocu ne connaitrait qu'une seule femme infidèle chez les autres.
Il en déduirait donc immédiatement que la deuxième femme infidèle est nécessairement la sienne.
Il la tuerait alors le soir même.

Si rien ne se passe le premier soir, cela signifie qu'il y a au moins trois femmes infidèles à Bagad, ce que tous les maris déduisent le lendemain.
Mais alors, quiconque ne connaîtrait que deux maris cocus en concluerait qu'il l'est lui aussi, et tuerait sa femme le soir même.

Si rien ne se passe le deuxième soir, c'est qu'il y a alors au moins quatre femmes infidèles.
...

On peut ainsi continuer: si rien ne se passe le nième soir, cela signifie qu'il y a au moins n+2 femmes indifèles.
Mais si des exécutions ont lieu le nièmesoir, alors, c'est qu'il y avait n+1 cocus.

Les meurtres ayant lieu le 13èmesoir, on en déduit que
Bagdad comptait 14 maris trompés.

MENU DIVERS

DETENTE

Calendriers Avent
Cinéma
Horoscope
Jeux
Enigmes
Quizz
Progr. TV
Radios
Tests : Amour...

UTILES

Météo
Phases lunaires
Calendriers
Conjugaisons
Conv. Mesures
Conv. Monnaies
Coordonnées GPS
Plans, brochures

RECHERCHE

Actualités variées
Annuaires
Citations
Codes Postaux
Itinéraires-Rues
Livres-Vidéos- MP3
Images-Web
Voyages-Hôtels...

N° des Urgences
Radars
PMU
Loto

LE SITE

Contact
Lettre Mensuelle
Ceux qui m'aident
Nouveautés
Plan du Site
Remarques
Statistiques





Haut de Page
et Menus

Visiteurs dernières 24h : en ligne - sortis du site