MENU NATURE

Sorties

Activités

Faune

Flore

Photo

Vidéos

Humour

Enfants

Comment ça marche

Le saviez-vous

Livres-DVD-CDroms

Associations

Graphisme

Forum Nature

Eco-campagnes

Envahisseurs

Annuaire Nature

Vous aimez cette page ?
Alors cliquez ici

Partagez, imprimez
mettez en favori...

Accueil


Fables de Jean de la Fontaine
Retour à la Liste des Fables

Le Renard et la Cigogne
Le Renard et la Cigogne
Voir la version de Pierre Perret

Compère le Renard se mit un jour en frais,
et retint à dîner commère la Cigogne.
Le régal fût petit et sans beaucoup d'apprêts :
Le galant pour toute besogne,
Avait un brouet clair ; il vivait chichement.
Ce brouet fut par lui servi sur une assiette :
La Cigogne au long bec n'en put attraper miette ;
Et le drôle eut lapé le tout en un moment.
Pour se venger de cette tromperie,
A quelque temps de là, la Cigogne le prie.
"Volontiers, lui dit-il ; car avec mes amis
Je ne fais point cérémonie."
A l'heure dite, il courut au logis
De la Cigogne son hôtesse ;
Loua très fort la politesse ;
Trouva le dîner cuit à point :
Bon appétit surtout ; Renards n'en manquent point.
Il se réjouissait à l'odeur de la viande
Mise en menus morceaux, et qu'il croyait friande.
On servit, pour l'embarrasser,
En un vase à long col et d'étroite embouchure.
Le bec de la Cigogne y pouvait bien passer ;
Mais le museau du sire était d'autre mesure.
Il lui fallut à jeun retourner au logis,
Honteux comme un Renard qu'une Poule aurait pris,
Serrant la queue, et portant bas l'oreille.
Trompeurs, c'est pour vous que j'écris :
Attendez-vous à la pareille.


Version de Pierre Perret

Un renard généreux, une fois n'est pas coutume,
Invita à becqueter commère la Cigogne.
Un méchant bouillon clair fait de piteux légumes
Fut servi dans un plat sans la moindre vergogne.
Tandis que l'échassier essayait vainement
D'aspirer en ce plat si peu accomodant
Le goupil se goinfrait en lapant goulûment
Il eût tôt fait d'assécher l'écuelle.
Afin de se venger de ce goujat, l'oiselle
Le convia à son tour à un festin de rois:
Du hachis parmentier suivi d'un bavarois..
Et pourléchant déjà ses babines gourmandes
Le Renard remerciait en reniflant la viande.
La cigoge entendant se venger de bon droit
Servit tout le repas au fond d'un vase étroit.
La rusée dégusta au fond de ce long pot
La pâtée que jamais n'atteignait le museau.
Honteux comme un taureau
Qu'a paumé ses deux cornes,
Le renard s'était fait rouler dans le pop-corne.

Moralité:
Trompeurs, si vous voulez cette farce éviter
Y'a qu'en brisant le vase que vous pourrez becqueter.

MENU DIVERS

DETENTE

Calendriers Avent
Cinéma
Horoscope
Jeux
Enigmes
Quizz
Progr. TV
Radios
Tests : Amour...

UTILES

Météo
Phases lunaires
Calendriers
Conjugaisons
Conv. Mesures
Conv. Monnaies
Coordonnées GPS
Plans, brochures

RECHERCHE

Actualités variées
Annuaires
Citations
Codes Postaux
Itinéraires-Rues
Livres-Vidéos- MP3
Images-Web
Voyages-Hôtels...

N° des Urgences
Radars
PMU
Loto

LE SITE

Contact
Lettre Mensuelle
Ceux qui m'aident
Nouveautés
Plan du Site
Remarques
Statistiques





Haut de Page
et Menus

Visiteurs dernières 24h : en ligne - sortis du site