A Fleur de PAU - Portail Nature


Recherche sur le site :   Traduire Translate Traducir Traduzir ‹bersetzen ...
 

Papillons
Liste des Papillons - Classification avec miniatures - Oeufs, Chrysalides et Chenilles des Papillons d'Europe - Papillons exotiques
Petite tortue
Classification : Lepidoptera > Ditrysia > Papilionoidea > Nymphalidae > Nymphalinae > Aglais urticae
Lieu : Lac de Miramont (40) - Juillet 2002, Serres-Castet (64) - Mai 2003 et Lac d'Estaing (65) - Juin 2001 et mai 2003

N'ai pas retrouvé la photo de la chenille pour l'agrandir

Photos du webmestre

Cliquez sur 1 miniature pour l'agrandir

Aglais urticae Aglais urticae Aglais urticae Aglais urticae Aglais urticae
(vous pouvez réduire, à votre convenance, la taille des photos du webmestre dans le ZOO VIRTUEL sur cette page)

Autres photos
Si ce n'est pas précisé en début de page,
les autres photos proviennent de Moths and Butterflies of Europe ou Funet

Cliquez sur 1 miniature pour l'agrandir

Aglais urticae Aglais urticae Aglais urticae

Fiches d'espèce
Atlas des Rhopalocères et Zygènes d'Aquitaine et Guide des papillons des jardins, des prairies et des champs

Cliquez sur 1 miniature pour voir la fiche en taille réelle dans une autre fenêtre

Fiche d'espèce : Fiche d'espèce :

Infos sur le type de fiche Atlas (s'ouvre dans une autre fenêtre)

Infos sur le type de fiche Guide (s'ouvre dans une autre fenêtre)

Description, écologie, répartition ...

  • Référence : Wikipedia
  • Il n'existe pas de dimorphisme sexuel chez ce papillon : mâles et femelles ont une taille équivalente (de 40 à 55 mm d'envergure).
    Le dessus des ailes est caractérisé par une couleur dominante orangée et, sur le bord postérieur externe, des formes en demi-cercles bleus, entourés de noir, formant un feston.
    La partie des ailes proche du corps présente une zone brun terne.
    Le bord antérieur des ailes antérieures est orné de trois taches d'un brun presque noir, rectangulaires.
    Celle du centre est généralement plus marquée et bordée de part et d'autre d'une zone orangée très pâle, plus claire que la couleur de l'aile, d'une teinte proche du jaune d'or.
    La plus externe est bordée vers l'extérieur non pas de jaune d'or, mais de blanc.
    Trois autres taches brun-noir, dont la taille et le contour diffèrent selon le spécimen, ornent le centre de l'aile antérieure.
    Le corps est brun foncé et poilu.
    Les yeux sont également foncés
    Les antennes sont finement striées de blanc et leur extrémité est ornée d'un point blanc.
    Les ailes sont garnies de deux petites excroissances pointues : la plus petite se trouve près du bord antérieur des ailes antérieures, l'autre, en arrière du papillon, sur la bordure postérieure des ailes postérieures.
    Le dessous des ailes est terne, orné d'un motif discret qui évoque la couleur d'une écorce ou de feuilles mortes, ce qui aide le papillon à rester camouflé lorsqu'il hiberne.
    S'il ouvre brutalement les ailes, les couleurs vives qui ornent leur face supérieure semblent contribuer à pouvoir effrayer certains de ses prédateurs.
  • La chenille de la première génération éclot au mois de mai, environ dix jours après la ponte déposée par la femelle au revers des feuilles d'orties en mars-avril.
    Les chenilles de la seconde génération naîtront au mois de juillet ou en août (au sud de l'Europe).
    Les jeunes chenilles sont alors presque noires.
    Leur corps est orné d'excroissances ramifiées (scoli) qui évoquent des épines.
    À ce stade, elles se rassemblent instinctivement en un groupe dense et elles tissent une toile lâche faite de fils de soie qui les protège.
    Après environ un mois, les chenilles ont pris une couleur dominante plus claire (lignes noires sur fond constitué de 4 bandes jaune verdâtre longitudinales discontinues : deux sur le dos, et une sur chaque flanc).
    Elles entament un cycle de vie solitaire, dévorant des feuilles d'orties jusqu'à atteindre 22 millimètres de longueur.
    Les jeunes chenilles vivent en groupe.
    Le groupe se protège en tissant des fils de soie.
  • La chrysalide est verdâtre puis dorée et enfin brune.
  • L'adulte (imago) émerge de sa chrysalide de début juin à août (plus tôt, dès février dans les régions très chaudes).
    Il y a une, deux ou trois générations annuelles.
    Au sud de l'Europe (sud de la Loire en France), le papillon produit deux, voire trois générations par an, la seconde ou troisième hivernant dans les anfractuosités d'arbres morts, dans les rochers voire dans les maisons, les greniers.
  • La Petite tortue hiverne dans les granges et dans les habitations, une partie des hivernants sont mangés par les araignées.
    Les survivants se réveillent vers mars-avril.
  • Après avoir hiverné, le papillon vole dès février et on en rencontre jusqu'en octobre.
  • Dans le Poitou et dans les Charentes, l’imago est visible pour la première génération de juin à juillet puis pour la seconde d'août à octobre.
  • La chenille se nourrit d'orties, principalement de la grande ortie (Urtica dioica).
  • L'aire de répartition de la Petite tortue couvre toute l'Europe et l'Asie tempérées.
    Elle est notamment présente dans tous les départements de France métropolitaine continentale (en Corse, elle est remplacée par l'endémique cyrno-sarde Aglais ichnusa).
    Quelques spécimens ont été observés à New York, où ils ont probablement été introduits par l'homme (volontairement ou non).
  • La Petite tortue se rencontre dans toutes sortes de milieux ouverts naturels et semi-naturels : prairies, friches, jardin et parcs urbains, etc.
    En zone rurale, elle peut être particulièrement commune près des habitations et des pâtures où le sol azoté favorise la croissance des orties.
  • Elle est présente du niveau de la mer jusqu'à plus de 3 000 m d'altitude.
Chez nos voisins, il s'agit de :

Butterfly : Small Tortoiseshell

Moth :

Back to the list

Schmetterling : Kleiner Fuchs

Raupe :

Zur Liste

Mariposa : Ortiguera

Oruga :

Retorno a la lista

Haut de Page

Visiteurs des dernières 24h : en ligne - sortis du site