Petite Pervenche
ou Bergère ou Pucelage ou Violette de serpent ou Violette des sorciers
Vinca minor

Famille des Apocynacées
Photos
du
webmestre
et
croquis
botanique

Petite Pervenche - Vinca minor Petite Pervenche - Vinca minor Petite Pervenche - Vinca minor Petite Pervenche - Vinca minor
Photos : 65 - Lac du Bouès - 03/2003 et 64 - Serres - 04/2005
Croquis : Chaumeton F.P., Flore médicale (1831) et http://delta-intkey.com

Floraison
J F M A M J J A S O N D

Observations
sur
le terrain

Document
Tela Botanica

Ecologie Flore des champs, jardins, chemins, remblais, décombres, landes, garrigues Flore des forêts, buissons, haies Altitude : 0 à 1200 m
Dans les Pyrénées : Sous-bois, haies, talus sur l'ensemble de la chaîne.
Description Référence : La Grande Flore Illustrée des Pyrénées
Plante vivace à longues tiges rampantes ramifiées, munies de racines adventives, à tiges florifères dressées de 20cm au plus, avec des feuilles opposées fermes, glabres, luisantes, ovales-elliptiques. Fleurs bleues à gorge blanche, solitaires sur des pédoncules issus de l'aisselle des feuilles. Le calice à 5 lobes lancéolés assez étroits est nettement plus court que le tube de la corolle, cette dernière à 5 lobes (parfois 6) dont le bord extérieur est toujours droit.
Divers Phytothérapie ( http://www.hippocratus.com )
Parties utilisées : Feuille
Conservation : Dans un local sec et aéré, à l'abri de la lumière
Récolte : En toute saison
Constituants
Glucoside amer, provitamine A, vitamine C, acides phénols et acides aminés, triterpènes (acide ursolique : jusqu'à 3,7 p.cent), flavonoïdes et tanoïdes, choline - Alcaloïdes indoliques (0,4 à 0,9 p.cent) : vincamine principalement - Principe actif employé comme vasorégulateur et oxygénateur cérébral. Utilisée en nature la plante ne présente pas cette activité
Propriétés
Astringent - Antilaiteux - Cicatrisant
Associations usuelles :
- Avec des diurétiques et des laxatifs, en vue d'une action antilaiteuse
- Entre dans la composition des Espèces vulnéraires (feuilles et sommités d'Absinthe, Bétoine, Calament, Germandrée, Hysope, Lierre terrestre, Origan, Romarin, Sauge, Scolopendre, Scordium, Thym, Véronique, fleurs d'Arnica, Pied de Chat, Tussilage)
Applications
Confirmés par l'usage :
- Astringent, antidiarrhéique dans l'entérite (voie orale) : Infusé ou décocté (20 à 60 g/litre ; infusion de 15 min, décoction de 30 min) : 200 à 400 ml/jour - Extrait fluide : 2 à 5 g/jour vin (100 g/litre ; macération pendant 10 jours) 2 à 4 cuillerées à soupe/jour
- Antilaiteux (voie orale) : En l'état ou pulvérisée et en association
- Cicatrisant (en application locale) : Décocté d'espèces vulnéraires (10 g/litre) : en compresses
Homéopathie : Dénomination : VINCA MINOR - Partie employée : plante entière fleurie, fraîche
Médecine vétérinaire empirique : contre la morve des chevaux : pervenche hachée avec du son - favorise le tarissement chez les ruminants : par voie interne avec du persil pendant 15 jours
Médecine vétérinaire moderne : antilaiteux (infusé ou décocté)
Risques
Plante à ne surtout pas donner dans les cas de mastopathies et les cancers du sein ( stimulant hypophysaire) - cf cours "sein et phytothérapie" par le Dr Schmitt
Cette fiche vous est offerte par A Fleur de PAU, votre portail Nature du Sud-Ouest (et d'ailleurs !), à retrouver sur
http://www.afleurdepau.com/Flore/apocynaceae/vinca-minor pour des images en taille réelle.