Aristoloche Clématite
ou Fanterne ou Pipe ou Poison-de-terre ou Pomerasse ou Ratelaine ou Sarrasine
Aristolochia clematitis

Famille des Aristolochiacées
Photos
du
webmestre
et
croquis
botanique

Aristoloche Clématite - Aristolochia clematitis Aristoloche Clématite - Aristolochia clematitis Aristoloche Clématite - Aristolochia clematitis Aristoloche Clématite - Aristolochia clematitis
Photos : 13 - Châteaurenard - 05/2006
Croquis : Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz et http://delta-intkey.com

Floraison
J F M A M J J A S O N D

Observations
sur
le terrain

Document
Tela Botanica

Ecologie Flore des champs, jardins, chemins, remblais, décombres, landes, garrigues Flore des forêts, buissons, haies Altitude : 0 à 800 m
Habitat : Taillis, bord des routes, lisières sur calcaire de préférence.
Dans les Pyrénées : non citée par M.Saule dans La Grande Flore Illustrée des Pyrénées
Description Référence : Flore Laurentienne
Tige (longueur 30-60 cm) en zigzag
Feuilles alternes (largeur 5-12 cm) à bords épineux-ciliés, fortement réticulées
Fleurs (longueur 25-40 mm) d'un vert jaunâtre, groupées à la base des feuilles.
Fruits à 6 loges lisses et renflés.
L'appareil femelle est réceptif avant que les anthères ne soient prêtes à émettre le pollen. Quand un insecte chargé de pollen a pénétré dans une fleur, il est forcé d'y demeurer plusieurs heures ou plusieurs jours. Cela tient à la disposition des poils de l'entrée du calice, qui laissent pénétrer l'insecte, mais l'empêchent de sortir. Ces poils se flétrissent, quand le pollen est mûr. L'insecte sort alors, chargé de nouveau de pollen, et va renouveler, sur d'autres fleurs, la même opération.
Divers  : Plante toxique
Phytothérapie
Utilisé en médecine populaire comme emménagogue abortif et ocytocique, diurétique et anti-rhumatismal.
Cette fiche vous est offerte par A Fleur de PAU, votre portail Nature du Sud-Ouest (et d'ailleurs !), à retrouver sur
http://www.afleurdepau.com/Flore/aristolochiaceae/aristolochia-clematitis pour des images en taille réelle.