A Fleur de PAU - Portail Nature


Recherche sur le site :   Traduire Translate Traducir Traduzir ▄bersetzen ...
 

Flore de France
et particulièrement des Pyrénées et du Sud-Ouest
mais aussi des Alpes, d'Auvergne et de Provence

Houblon ou Houblon grimpant
ou ou Couleuvrée ou Vigne du Nord
Humulus lupulus

Merci Ó N.Hugot pour son aide

RETOUR aux Cannabacées ou au Menu des Plantes

Photos
du
webmestre
et
croquis
botanique

Cliquez sur les miniatures puis n'importe où pour revenir ici
Houblon ou Houblon grimpant - Humulus lupulus Houblon ou Houblon grimpant - Humulus lupulus Houblon ou Houblon grimpant - Humulus lupulus Houblon ou Houblon grimpant - Humulus lupulus
Photos : 40 - Brousseau - 05/2003 et 64 - Castet - 07/2005
Croquis : Köhler F.E., Medizinal Pflanzen (1887)

Floraison
J F M A M J J A S O N D

Observations
sur
le terrain

Document
Tela Botanica

Ecologie Flore des forêts, buissons, haies Flore des étangs, marais, rives, eaux Passez la souris sur 1 icône pour voir sa signification
Altitude : 0 à 1000 m
Dans les Pyrénées : Haies, fourrés, lisières des bois (caractéristique des groupements buissonnants correspondants), bois frais le long des cours d'eau sur l'ensemble de la chaîne.
Description Référence : La Grande Flore Illustrée des Pyrénées
Longue liane (jusqu'à 8m) qui se renouvelle tous les ans à partir d'une souche ligneuse vivace.
Sur des sujets distincts, se développent les fleurs mâles à 5 étamines en grappes rameuses et les fleurs femelles réunies par 2 à la base de larges écailles membraneuses vert pâle qui constituent des cônes globuleux.
Les glandes des cônes secrètent une poussière dorée et résineuse : le lupulin.
Divers Cuisine
- En brasserie, donne l'arôme et contribue à la conservation de la bière, d'où le développement des cultures.
- On utilisait également la plante en cuisine pour la fabrication du pain.
- Jets de houblon : Retirez les parties ensablées des jets de houblon et lavez-les à l'eau courante. Faites les cuire quelques minutes dans de l'eau bouillante salée et citronné jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Servir avec une sauce tiède composée de beurre fondu et de crème fraîche salée et poivrée. Ce plat accompagne des oeufs mollets ou durs. On peut aussi le servir froid en salade avec une sauce mayonnaise. Ce plat est belge.
- La racine piquante broyée est utilisée comme condiment (pot au feu)
Phytothérapie ( http://www.hippocratus.com )
Parties utilisées
- Cône femelle : ovoïde, constitué de nombreuses bractées foliacées jaunâtres et membraneuses à maturité, se recouvrant les unes les autres; à l'aisselle de chacune sont insérées deux fleurs femelles
- Lupulin : poudre jaune à brun rougeâtre, granuleuse, s'agglomérant facilement, ne se laissant pas mouiller par l'eau et présentant une odeur forte
- Au microscope, présence de gros poils sécréteurs à tête distendue par la sécrétion d'oléo-résine
Conservation : En récipient bien fermé, à l'abri de la lumière, dans un local frais et aéré. Proscrire les emballages en matières plastiques
Récolte : Cône prélevé à maturité sur des pieds femelles cultivés ou sur des plants spontanés - Lupulin, poudre obtenue par battage des cônes
Constituants
Lupulin : présence d'une oléo-résine constituée par une Huile Essentielle (0,5 %) à carbures terpéniques (humulène, myrcène...), une résine (10 à 15 %) à principes amers cétophénoliques (lupulone, humulone...)
Cône : renferme en outre : hétérosides flavoniques (dérivés du quercétol, du kaempférol...), amines diverses (triméthylamine, choline...), dérivés oestrogéniques
Propriétés
Activités pharmacologiques des principes actifs isolés : Huile Essentielle : sédative - Humulone et lupulone : antiseptiques (surtout vis-à-vis des germes à gram +) - Stimulant oestrogénique, antiandrogénique - freine le sympathique
Associations usuelles : Autres drogues à propriétés digestives (Gentiane...) ou sédatives (Valériane, Aubépine...)
Applications
Confirmés par l'usage :
- Tonique amer, stimulant de l'appétit (voie orale)
- Sédatif (voie orale): insomnie, nervosité
Infusé (10 à 30 g de cônes/litre; infusion de 15 min), 200 à 300 ml/jour
Lupulin : 0,5 à 2 g/jour
Justifiés par la pharmacologie :
- Sédatif (voie orale) : Extrait 0,10 g à 1 g/jour, Teinture 1 à 2 g/jour
Contre-indications : Etats nauséeux, vertiges - Cas où les oestrogènes sont contre-indiqués - Cycle menstruel, contraception, grossesse, allaitement : Propriétés oestrogènes à doses élevées
Médecine vétérinaire empirique : cônes pour ictéres de chevaux - décoctions mixtes de graines de lin et de houblon pour les mammites
Risques
Lors de sa manipulation, le lupulin peut être irritant pour les muqueuses
A fortes doses, il est déconseillé aux conducteurs de machines (effet narcotique)

Un peu
d'humour
Cliquez sur la miniature pour voir l'image en taille réelle
Equivalents
régionaux
ou
étrangers

Lupulua

Auberoû

Common Hop
European Hop
Hop
Hop-vine
Bruchhopfen
Echter Hopfen
Gewöhnlicher Hopfen
Heckenhopfen
Luppolo comune Lúpulo Lúpulo Hop
Hoppe
Imprimez cette fiche
Fiche
imprimable
Constituez-vous un recueil de plantes avec cette fiche avec les seules informations utiles : photos et croquis, floraison, observations, écologie et description.
Cliquez sur l'imprimante ci-contre et une fiche "nettoyée" apparaîtra dans une autre fenêtre, imprimez-la et revenez sur cette page pour voir les images en taille réelle et l'ensemble des informations ou poursuivre votre navigation sur le site. Sympa, non ?

Haut de Page

Visiteurs des dernières 24h : en ligne - sortis du site