A Fleur de PAU - Portail Nature


Recherche sur le site :   Traduire Translate Traducir Traduzir ‹bersetzen ...
 

Flore de France
et particulièrement des Pyrénées et du Sud-Ouest
mais aussi des Alpes, d'Auvergne et de Provence

Herbe aux femmes battues ou Tamier commun
ou Haut liseron ou Racine-vierge ou Raisin du Diable ou Sceau de la Vierge ou Sceau de Notre-Dame ou Vigne noire
Dioscorea communis

RETOUR aux Dioscoreacées ou au Menu des Plantes

Photos
du
webmestre
et
croquis
botanique

Cliquez sur les miniatures puis n'importe où pour revenir ici
Herbe aux femmes battues ou Tamier commun - Dioscorea communis Herbe aux femmes battues ou Tamier commun - Dioscorea communis Herbe aux femmes battues ou Tamier commun - Dioscorea communis Herbe aux femmes battues ou Tamier commun - Dioscorea communis Herbe aux femmes battues ou Tamier commun - Dioscorea communis
Photos : 40 - Lac du Brousseau - 09/2002 et 40 - Lac de la Gioule - 06/2002
Croquis : Thomé O.W., Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz (1885)

Floraison
J F M A M J J A S O N D

Observations
sur
le terrain

Document
Tela Botanica

Ecologie Flore des forêts, buissons, haies Passez la souris sur 1 icône pour voir sa signification
Altitude : 0 à 1800 m
Dans les Pyrénées : Espèce caractéristique des haies et des buissons, lisières des bois.
Description Référence : La Grande Flore Illustrée des Pyrénées
Liane vivace, assez banale, à souche noire et charnue semblable à un gros navet, à tige sinueuse ou en spirale très allongée (3m et plus), rameuse, munie de feuilles en coeur luisantes, à pointe effilée, à réseau de nervures très apparent.
Les fleurs dont le périanthe compte 6 divisions jaunâtres sont unisexuées, mâles et femelles sur des pieds distincts, les unes à 6 étamines, en grappe allongée, les autres avec un pistil à 3 styles, en grappe courte comptant peu de fleurs.
Le fruit est une baie ovoïde vert puis d'un rouge vif luisant.
Divers Phytothérapie
Si autrefois le Tamier était utilisé par certains rebouteux, notamment pour soigner les contusions (d’où son nom d’herbe à la femme battue) et comme purgatif, de nos jours son utilisation par des néophytes semble dangereuse compte tenu des risques non négligeables d'irritation cutanée voire de véritables brûlures.
Cuisine
Ne pas consommer les baies qui sont toxiques.
Le tamier provoque au printemps chez les habitants de la région d'Albi, Carmaux, Castres, une étonnante passion gustative pour ses pousses (on les appelle les "responchons"), qui les entraîne à aller les cueillir jusqu'à des 200 km de chez eux. Bien qu'amères, elles se consomment comme les asperges ou en omelette :
Faites cuire les pousses de tamier dans l'eau bouillante puis coupez-les en tronçons de quelques cm. Battez les oeufs en omelette avec le sel et le poivre. Versez les oeufs dans la poêle puis ajoutez les pousses de tamier.

Equivalents
régionaux
ou
étrangers
Apomahatsa
Asta-mats
Cojarassa de bosc
Tamos, Vinha blanca
Beadbine
Black Bryony
Schmerwurz
Schwarze-Bryonia
Cerasiola
Tamaro
Vite-nera
Espárrago de caña
Nueza negra
Uva del Diablo
arrebenta-boi
Baganha
Buganha
Norça-preta
Tamo
Uva-de-cão
Spekwortel
Imprimez cette fiche
Fiche
imprimable
Constituez-vous un recueil de plantes avec cette fiche avec les seules informations utiles : photos et croquis, floraison, observations, écologie et description.
Cliquez sur l'imprimante ci-contre et une fiche "nettoyée" apparaîtra dans une autre fenêtre, imprimez-la et revenez sur cette page pour voir les images en taille réelle et l'ensemble des informations ou poursuivre votre navigation sur le site. Sympa, non ?

Haut de Page

Visiteurs des dernières 24h : en ligne - sortis du site