MENU NATURE

Sorties

Activités

Faune

Flore

Photo

Vidéos

Humour

Enfants

Comment ça marche

Le saviez-vous

Livres-DVD-CDroms

Associations

Graphisme

Forum Nature

Eco-campagnes

Envahisseurs

Annuaire Nature

Vous aimez cette page ?
Alors cliquez ici

Partagez, imprimez
mettez en favori...

Accueil


RETOUR
aux Lamiacées
au Menu des Plantes

Thym commun ou Farigoule ou Thym cultivé
ou Thym vulgaire ou Fariguole ou Mignotise des Genevois ou Pote
Thymus vulgaris
(83-Var-05/2006)

Floraison

Altitude

Milieu

J F M A M J J A S O N D

1700m

0

Référence : La Grande Flore Illustrée des Pyrénées
Description
: Sa taille peut atteindre 30cm avec un port typique en petit arbrisseau. Les rameaux ligneux, tortueux, dressés, velus-blanchâtres sont munis de petites feuilles étroites enroulées au bord, densément velues sur le dessous. Fleurs roses ou blanchâtres en têtes arrondies au sommet des rameaux ou en verticilles étagés.
Dans les Pyrénées : Clairières des peuplements de chênes verts ou pubescents, garrigues, escarpements rocailleux en soulane, sur calcaire de préférence, sur l'ensemble de la châine.
Fréquence et Répartition en France
Vers d'autres Informations : Phytothérapie -  Cuisine - Autres usages


Croquis : Köhler's Medizinal-Pflanzen in naturgetreuen Abbildungen mit kurz erläuterndem Texte : Atlas zur Pharmacopoea germanica

Fréquence et Répartition ( Document Sophy )

Abondance faible Abondance moyenne Abondance forte

 

 

Common Thyme
Culinary Thyme
Garden Thyme
Winter Thyme
Thyme
French Thyme
Garten-Thymian
Echter Thymian
Französischer Sommer Thymian
Thymian
Hühnerkohl
Quendel
Thymian, (strauch-)

Pepolino
Timo maggiore
Tomillo común
Tomizo
Estremoncillo
Tremoncillo
Farigola
Tem
Timo
Timonet
Tomilho vulgar Echte tijm
Thijmus
Grote tijm

Phytothérapie ( http://www.hippocratus.com )
Constituants
Feuille
- Acide triterpénique : acide ursolique et oléanolique
- Saponosides triterpéniques
- Acides phénols : Acide caféique et acide labiatique
- Flavonoïdes : Lutéoline
Huile Essentielle dont la teneur des constituants varie selon le chémotype (géraniol, linalol, a terpinéol, carvacrol, thymol, transthuyanol-4 et terpinéol-4 )
Récolte :
- Feuilles : juste avant la floraison (avril-mai)
- Sommités fleuries de mai à juin
Propriétés
Huile Essentielle
- Antiparasitaire : vermifuge
- Antibactérienne active sur les germes à gram "plus" et "moins", in vitro
- Antispasmodique de la musculature lisse, en particulier de la fibre bronchique
- Stimulant du système nerveux central : vagolytique
- Stimulant ou stupéfiant suivant la dose
- Hypertenseur
Applications
Feuille :
- Affections digestives (indigestion, embarras gastriques, flatulence intestinale)
Infusion : 5 à 10 g/l; infusion 5 mn : 250 à 500 ml par jour
- Antitussif : infusé : 10 g/l, 5 mn, 250 à 500 ml/j
- Sédatif (Infusion concentrée 60 à 150 g/l pour verser dans un bain)
- Asthénies, anxiétés, angoisse, insomnie
- La feuille fraîche entre dans la composition de l'Alcoolat Vulnéraire du Codex 1949
Huile Essentielle : cicatrisante et antiseptique
Médecine vétérinaire empirique : prévention des maladies du boeuf - nettoyage des plaies, aphtes (museau, mamelle) : une poignée de thym dans 2 à 3 litres d'eau bouillie pendant 15 à 20 minutes, sucrer au miel et panser les plaies - eupeptique chez les bovins, contre les entérites des volailles
Médecine vétérinaire ancienne : thymol : antiseptique, désodorisant : solution 1°/°° pour le chien - antiparasitaire : 3g chez le chien par voie interne - contre les verminoses du chien : 2-3g de thymol, 10g de poudre de sené, 50cg de calomel (fragmenter en 4 paquets, administrés à 1h d'intervalle) - contre coccidiose des lapins : huile de thymolée au 1/10eme
Médecine vétérinaire moderne : tonique, antiseptiques internes et externes, antiparasitaire
Anecdotes
- Passe pour exciter l'intelligence et serait aphrodisiaque
- Le thym est apprécié depuis l'antiquité, il active toutes les fonctions de désintoxication, favorise la transpiration, la diurèse et est connu comme stimulant de la digestion

Cuisine
Epice très utilisée, notamment dans la cuisine méridionale. Il est partie intégrante des Herbes de Provence.
Séché, pilé ou pulvérisé, il neutralise les plats gras et convient particulièrement aux viandes grasses, agneau et porc par exemple.
Mais on le trouve partout, des entrées aux viandes, légumes et même desserts, dans les sauces, les marinades ...
Soupière de Mirabelles au thym, citron et croûtons - Brocolis et chou-fleur au bouillon de thym - Grimaldi de poires au thym - Muffins au parmesan et au thym - Tartine de picodon au goût de thym - Brochettes de suprêmes de pintade grillée à la fleur de thym ...
Cà vous tente, alors recherchez sur le Net :
Google

Autres usages
Les Egyptiens utilisaient déjà le thym pour l'embaumement de leurs défunts, les grecs pour parfumer l'eau des bains ainsi que les temples, les romains pour purifier leurs appartements.
En Europe, au Moyen Age, on en faisait des infusions pour voir les fées.
Symbolisant le courage : il était brodé sur les écharpes des chevaliers.
Mais aussi pour masquer les mauvaises odeurs.

MENU DIVERS

DETENTE

Calendriers Avent
Cinéma
Horoscope
Jeux
Enigmes
Quizz
Progr. TV
Radios
Tests : Amour...

UTILES

Météo
Phases lunaires
Calendriers
Conjugaisons
Conv. Mesures
Conv. Monnaies
Coordonnées GPS
Plans, brochures

RECHERCHE

Actualités variées
Annuaires
Citations
Codes Postaux
Itinéraires-Rues
Livres-Vidéos- MP3
Images-Web
Voyages-Hôtels...

N° des Urgences
Radars
PMU
Loto

LE SITE

Contact
Lettre Mensuelle
Ceux qui m'aident
Nouveautés
Plan du Site
Remarques
Statistiques





Haut de Page
et Menus

Visiteurs dernières 24h : en ligne - sortis du site