MENU NATURE

Sorties

Activités

Faune

Flore

Photo

Vidéos

Humour

Enfants

Comment ça marche

Le saviez-vous

Livres-DVD-CDroms

Associations

Graphisme

Forum Nature

Eco-campagnes

Envahisseurs

Annuaire Nature

Vous aimez cette page ?
Alors cliquez ici

Partagez, imprimez
mettez en favori...

Accueil


Associations, Clubs, Cercles... NATURE
Accueil -
Associations présentées - S'inscrire - Exemple


Les Amis du Jardin botanique littoral Paul Jovet
http://www.amicale-paul-jovet.com
Voir aussi sur ce site la fiche du jardin

Un site unique, des originalités garanties…

Un Jardin botanique à Saint-Jean-de-Luz, une utopie ? Une folie ? Jugez-en par vous-mêmes...

Halte naturelle sur le Sentier littoral des Pyrénées-Atlantiques et posé sur la falaise d’Archilua, le Jardin botanique littoral Paul Jovet bénéficie d’une vue magnifique sur l’Océan Atlantique et les montagnes environnantes.
Sur ce site exceptionnel de deux hectares et demi, ce Jardin botanique est le seul en France à s’être donné pour vocation la présentation, la préservation et l’étude d’une flore en sursis, celles des façades maritimes, des landes côtières et des dunes.
Il bénéficie pour ce faire de conditions très propices. En effet, parmi les Jardins botaniques présents sur les côtes atlantiques européennes, peu d’entre eux sont exposés directement au climat typique du littoral. À Saint-Jean-de-Luz, en haut de la falaise abrupte de Flysch, à 50 m au-dessus de l’estran, vent, embruns, soleil, sécheresse et pluies frappent la végétation de plein fouet. Ceci permet de cultiver la plupart des plantes dans des conditions identiques aux stations originelles.

Où mieux qu’ici pourrait-on présenter les végétaux du littoral basque et landais ?
Ces cinq dernières années, la création, la plantation et l’organisation du Jardin botanique littoral Paul Jovet ont permis de réunir une diversité végétale jamais présentée au complet jusqu’à ce jour. Sont ainsi rassemblées les plantes naturellement présentes dans nos milieux côtiers, allant des dunes aux landes, des zones humides aux forêts.

Ce Jardin permet aussi d’étudier et de mettre en œuvre la sauvegarde des biotopes fragilisés par le recul permanent de la côte, l’urbanisation et la forte fréquentation humaine… Un patrimoine unique que nous nous proposons de faire connaître afin de le faire respecter.

Recouvrant en partie la station de traitement des eaux de la ville, le Jardin botanique est également un exemple réussi d’intégration et de végétalisation d’un site industriel.
Présentant la flore régionale dans son ensemble, montrant la cohérence des associations de plantes, le Jardin botanique littoral Paul Jovet se distingue également par l’originalité de sa gestion. Équipement municipal de la ville de Saint-Jean-de-Luz, sa création, son exploitation et sa gestion sont confiées à une Association - Les Amis du Jardin botanique littoral Paul Jovet -. C’est une situation rare en France, où la plupart des Jardins botaniques sont en gestion municipale, universitaire ou privée.

L’aventure du Jardin botanique littoral Paul Jovet de Saint-Jean-de-Luz

Le Jardin botanique littoral Paul Jovet a été créé en plusieurs étapes et quelques figures emblématiques jalonnent son histoire, dont nous avons écrit une nouvelle et importante page avec l’ouverture officielle au public le samedi 22 mars dernier.

1980 : débuts de l’aventure

L e Professeur Paul Jovet et quelques naturalistes passionnés retiennent le site d’Archilua proposé par le maire, M. Ithurralde, pour l’implantation d’un Jardin botanique. Il s’agit du terrainoù sera enterrée la future station d’épuration des eaux.
Paul Jovet avait publié dès 1934 des notes et mémoires sur la végétation et la flore du Pays basque et déplorait la disparition d’espèces, de biotopes, de paysages. Il défendait d’autre partl’utilité des Jardins botaniques pour le maintien de la biodiversité. À son contact, les acteurs environnementaux du Pays basque prennent conscience de la nécessité de « porter à connaissance » et de « préserver » ce patrimoine.

1987 – 1991 : premières plantations

L’aventure est en marche. Les premières plantations sont réalisées en 1987 sur le « toit » et autour de la nouvelle station d’épuration. En 1989, l’équipe de création est constituée (Mairie, Associations Drosera et SEPANSO, botanistes) et le modelage du Jardin commence deux ans plus tard, sur les plans d’Anne-Élizabeth Wolf, architecte –paysagiste, botaniste, assistante du professeur Paul Jovet.

1994 : création de l’Association

L’ « Association Paul Jovet pour le Jardin botanique de la flore littorale et des espèces menacées du littoral basque » est constituée, Anne-Élizabeth Wolf en étant la présidente fondatrice.
L’Association s’engage, par convention avec la Mairie, à développer l’aménagement du Jardin et à en assurer l’animation. Cette même année, le « Jardin botanique Paul Jovet » est inauguré le 21 juin.

1995 – 1999 : repos forcé mais « actif »

Le permis de construire du bâtiment d’accueil est déposé en 1995, mais le projet ne se concrétise pas, alors. Le décès de Jean Bost - infatigable cheville ouvrière, sur place, de la création du Jardin botanique et homme-clé pour amorcer sa vocation pédagogique - et le changement de municipalité induisent une mise en sommeil du projet, bien que l’entretien du jardin soit assuré par l’équipe du SEVE dont le responsable avait été embauché pour le Jardin botanique.
Pendant les quatre années suivantes, les Associations « Drosera » et « Paul Jovet » mènent des actions pour redynamiser le projet : plantation d’arbres, exposition « Jardins botaniques »...
L’Association devient « Les Amis du Jardin botanique Paul Jovet » et 10 adhérents la composent.

2000 : tournant essentiel ; 2002 – 2006 : passage à la vitesse supérieure

La pertinence et la faisabilité du projet sont confirmées par les résultats de l’audit confié par la Mairie à un cabinet spécialisé. Tout s’enchaîne ensuite : la municipalité confie en 2001 la responsabilité du projet au conseiller chargé de l’environnement, engage en 2002 de gros travaux de réhabilitation indispensables à la mise en valeur du Jardin et subventionnel’Association pour lui permettre d’engager son premier salarié, un jardinier-botaniste-animateur.
L’Association passe en 5 ans de 10 à 90 adhérents, organise de plus en plus d’activités, dont le 1er échange de plantes en 2003.
Le travail au Jardin se structure, de nouvelles plantations ont lieu dans des milieux déjà existants ou constituent de nouvelles stations d’observation (labyrinthe, Jardin des Utiles), les actions de pédagogie et d’accueil ponctuel du public se multiplient.
En 2006, le permis de construire de la Maison Jean Bost, futur lieu d’accueil du public, est accordé. Les activités pédagogiques, d’animation, de structuration de l’Associations’amplifient, avec notamment la création d’un groupe communication pour la création d’un site web, d’un dépliant, en prévision de l’ouverture au public du Jardin.

2007 : une année extrêmement riche en événements divers

Le Jardin s’embellit encore et toujours. Un atelier pédagogique et une conférence présentent le Jardin et ses potentiels lors de la Fête de la Corniche basque. La première pierre de la Maison Jean Bost est posée. L’expédition scientifique « Sur les traces d’Augustin Pyramus de Candolle, 200 ans après » choisit d’achever son périple au Jardin botanique. 459 élèves du secteur sont accueillis lors d’animations scolaires variées, encadrés par les 3 permanents et des adhérents parmi les 134 que compte aujourd’hui l’Association…

Et 2008 ?

Pionniers, adhérents de toujours et récents adhérents actifs sont maintenant tournés vers une nouvelle étape : l’ouverture régulière au public, dont la grande première a eu lieu au printemps.
Inauguration de la Maison Jean Bost, expositions, conférences, accueil de nombreux autresécoliers et des vacanciers… se succéderont ensuite tout au long de l’année.

À la découverte du site du Jardin botanique littoral Paul Jovet

L’homme et les plantes ont en commun une histoire d’échanges longs et fructueux : en effet, pas d’oxygène, ni de nourriture pour l’homme sur la planète terre sans l’existence, la consommation, la culture des plantes.
Après de longues années d’un éloignement graduel, un salutaire retour aux sources, « aux racines », s’opère actuellement dans notre société et rapproche à nouveau l’homme et les plantes.
Appréciées à leur juste valeur, ces merveilles morphologiques, aptes à la survie dans des conditions extrêmes, méritant d’être conservées dans toute leur diversité là où leur nombre seréduit, les plantes reviennent sur le devant de la scène.
Quoi de mieux qu’un Jardin botanique pour en découvrir toute la richesse ? Quel autre outil serait aussi performant sur les aspects à la fois de pédagogie et de conservation ?
Le site du Jardin botanique littoral Paul Jovet vous propose deux découverts complémentaires, le Jardin proprement dit, et la Maison Jean Bost.
Le Jardin présente les principaux milieux naturels de la Côte basque ainsi que des collections à thèmes.
On y découvre, par une présentation pédagogique et évocatrice, les plantes poussant communément dans la nature environnante, mais aussi des plantes rares ou endémiques, regroupées selon les écosystèmes dont elles sont issues. Les milieux naturels régionaux, dunes, lande littorale, chênaie atlantique… s’observent ainsi facilement avec leurs dynamiques spécifiques et les diverses menaces qui pèsent sur eux.
La partie abritée du Jardin donne lieu à des mises en scène plus forestières et permet également de montrer, sans serre ni même soin particulier hivernal, des vivaces et des arbustes provenant des cinq continents, parfaitement acclimatés et rustiques sous notre climat. On peut donc admirer, au choix, des magnolias et des bambous asiatiques, la fougère arborescente d’Océanie, des sauges et d’autres arbustes américains, des bulbeuses et vivaces africaines… et bien entendu des plantes européennes de différentes régions.
La Maison Jean Bost, ouverte à la fois sur le Jardin et vers la ville, est opérationnelle depuis début juin. Cette construction de qualité environnementale avancée réunit sous son toit des centres d’activité différents. Elle abrite au rez-de-chaussée le bureau et l’atelier technique du Jardin, l’herbier et le laboratoire scientifique, la bibliothèque ainsi qu’une vaste salle polyvalente permettant d’accueillir des visiteurs adultes et des élèves, pour des conférences et des expositions. Au premier étage, s’installera bientôt le Relais méridional du Conservatoire botanique Sud-Atlantique — dont le site principal est à Certes, sur le Bassin d’Arcachon.

Objectifs et missions du Jardin botanique

Ce Jardin reprend naturellement à son compte les missions d’un Jardin botanique moderne…
Les Jardins botaniques remplissent des fonctions variées. Simples lieux d’agrément pour certains, ils sont avant tout un support vivant à l’enseignement de la botanique pour lesétudiants, lycéens, collégiens, élèves des écoles primaires et maternelles, ainsi qu’un lieu de pédagogie appliquée pour des visiteurs d’origines diverses. On y cultive des plantes pour la recherche scientifique, afin de mieux les connaître. Les Jardins botaniques s’impliquent aussi dans la protection de l’environnement et dans le développement durable.
Et notre Jardin botanique sur le littoral basque ?
Le Pays basque est naturellement à la croisée de deux flores : la flore atlantique et la flore méditerranéenne. Riche en espèces régionales dites banales, disposant également d’une flore patrimoniale encore trop peu étudiée, le littoral basque est une vitrine de la diversité floristique, que nous voulons mieux appréhender, mieux connaître pour la perpétuer.
L’objectif majeur du Jardin botanique littoral Paul Jovet est d’être un relais pour la pédagogie, la connaissance, la recherche et la conservation. Nous souhaitons avant tout sensibiliser le visiteur au comportement respectueux vis-à-vis des espaces et des espèces,l’inviter à un tourisme réfléchi et responsable, lui permettre de s’approprier, sans cueillir ni piétiner, notre patrimoine floristique.
Nos missions les plus nobles, mises en pratique à chaque visite, pour le public jeune ou adulte, sont de transmettre notre savoir sur les plantes et faire découvrir toute la richesse du monde végétal. Valoriser les espaces naturels sensibles du littoral basque, en faire respecter la flore et le fragile équilibre font partie intégrante de notre travail.

Le Jardin botanique littoral Paul Jovet au quotidien

Quatre salariés sont permanents au Jardin : Nicolas Van Meer Ordoqui est responsable des collections vivantes et jardinier-botaniste-animateur, Jon Sudupe est jardiniers-botaniste-animateurs, Ugaitz Arin est jardinier-animateur, Mathieu Sansébastien est apprenti Tous les jours, ces permanents accueillent scolaires, périscolaires et grand public, selon les horaires. Ils assurent également le jardinage au quotidien, l’entretien, la présentation, la documentation. L’enrichissement des collections repose sur la collecte raisonnée de graines en milieu naturel — tri, séchage, étiquetage, mise en graineterie sont les étapes suivantes — puis les semis sont cultivés en godets avant la plantation définitive au Jardin, à moins d’être mis en place directement.
Complétant ce travail de jardinier, les tâches du botaniste comprennent la détermination des plantes rencontrées, l’étiquetage de présentation et la gestion informatique des collections. Une grande partie de notre temps est consacrée à notre mission d’information et de pédagogie pour laquelle nous valorisons aussi les espaces naturels sensibles proches du Jardin afin de permettre aux visiteurs de mieux connaître les plantes du littoral.
Excursions et sorties botaniques, herborisations, expositions et visites guidées sont également assurées par notre personnel, aidé par de nombreux bénévoles.
Nos jardiniers-animateurs sont des guides passionnés lorsqu’ils parlent de « leur Jardin », de sa création, de sa vie présente et future. Lors de visites guidées régulières, une multitude de thèmes sont abordés, allant des plantes spontanées et fréquentes de notre littoral aux plantes rares et menacées, des exotiques acclimatées aux végétaux naturalisés et parfois invasifs.
Les scolaires - des écoles maternelles, primaires et des collèges - sont accueillis lors d’animations concertées, préparées avec chaque enseignant. Une quarantaine d’actions de ce genre sont programmées cette année, et de nombreux autres projets sont en réflexion.
Le Jardin peut aussi se découvrir par soi-même et grâce à une signalétique adaptée - dix tables d’interprétation présentent les milieux naturels - ; le visiteur en saisit tout l’intérêt paysager, écologique, ethnobotanique.
Un atelier de jardinage réunit permanents et bénévoles, toutes les semaines. Nos techniques durables d’entretien, sans engrais chimique ni pesticides, sont respectueuses de l’environnement et peuvent servir d’exemple aux particuliers sensibles à ces problèmes et souhaitant reproduire ces gestes dans leur propre jardin.
Conférences et expositions sont proposées aux visiteurs depuis le début du mois de juin, dans la toute nouvelle Maison Jean Bost. Retenez d’ores et déjà la date de notre prochain échange de plantes, le 19 octobre 2008. Et rendez-vous sur notre site http://www.jardinbotaniquelittoralsaintjeandeluz.fr pour toutes les informations sur les animations 2008.

L’Association « Les Amis du Jardin botanique littoral Paul Jovet »

Il était une fois une petite graine hybride, produite par la pensée croisée de scientifiques, de politiques et de naturalistes : l’idée de créer une Association à même de protéger leur projet commun, un Jardin botanique. La graine, c’est bien connu, c’est du futur concentré !
Celle du baobab, un des arbres les plus monumentaux, ne mesure guère plus d’un centimètre de diamètre et celle du séquoia géant, dont certains spécimens dépassent cent mètres de hauteur, est encore plus petite !
Quelques passionnés forment donc en 1994 une Association loi de 1901. Leurs solides compétences vont permettre de protéger l’oeuvre qu’ils se sont assignée et qu’ils poursuivent déjà depuis plus de dix ans. La graine, toujours elle, qui peut rester fertile de nombreuses années, en attendant des circonstances favorables pour germer…
Les aléas municipaux, la disparition de membres éminents (Paul Jovet, Gil Laës puis Jean Bost) n’auront pour conséquence que de renforcer leur volonté opiniâtre d’aboutir, dansl’esprit des célèbres égéries fondatrices.
Au fil du temps, l’équipe de base va convaincre ceux qui la côtoient de s’impliquer. Les adhérents du Jardin botanique littoral Paul Jovet vont passer progressivement d’une dizaine à plus d’une centaine. L’enthousiasme, loin de se démentir, croît avec ceux qui enrichissent l’Association de leurs compétences aussi nombreuses que variées.
Parallèlement à cette cohorte de bénévoles, l’engagement des quatre salariés aux compétences complémentaires a permis de constituer une solide équipe qui assurel’avenir du Jardin : la petite graine est désormais un arbre profondément enraciné et qui étend sa ramure plus largement chaque saison.
L’Association, chargée par la municipalité de la gestion du Jardin botanique littoral Paul Jovet, poursuit sereinement et dans la confiance partagée ses missions pédagogiques, scientifiques et touristiques, grâce aux subventions importantes de la mairie, du Conseil général et de mécènes privés.
Les projets mis en oeuvre actuellement et ceux du futur continueront à fédérer toutes ces énergies autour d’adhérents de plus en plus nombreux, nous en sommes convaincus.
Le Jardin botanique littoral Paul Jovet et la Maison Jean Bost vous attendent, rejoignez-nous, vous y trouverez de quoi épanouir vos talents !

Références scientifiques et partenaires financiers

Les Amis du Jardin botanique littoral Paul Jovet sont soutenus dans leurs activités de gestion et d’animation du Jardin botanique par de nombreux partenaires financiers, techniques ou scientifiques.
Les partenaires financiers sont à ce jour au nombre de trois : la Ville de Saint-Jean-de-Luz finance une partie des frais salariaux et de fonctionnement depuis l’année 2002 ; le ConseilGénéral des Pyrénées-Atlantiques participe aux frais d’animations pédagogiques et rémunère une mission de revégétalisation sur la corniche basque à Urrugne, la Région participe au financement de la sensibilisation à l’environnement.
Les partenaires scientifiques et techniques sont multiples : le Muséum national d’histoire naturelle de Paris, le Conservatoire botanique Sud-Atlantique, le Conservatoire botanique national de Midi-Pyrénées, le CREN, l’Association des Jardins botaniques de France et des pays francophones, les Jardins botaniques de Brest, Nantes, Bordeaux, Caen, Lyon, la Millenium Seed Bank, la société de sciences naturelles Aranzadi, le CFPPA de Châteaufarine, Jean Vivant et Marcel Saule, botanistes, Albert Pourre, bryologue, soutiennent et accompagnent nos travaux et mettent à notre disposition leurs compétences.
D’autre part, de nombreux partenaires participent directement ou indirectement aux travaux de création du Jardin botanique et à la vie de l’Association : le SEVE , A.D.E.L.I., l’ONF, Itsas Begia, Terranoos, le Lycée horticole d’Hasparren, le Centre social Sagardian, Hegalaldia.
Les relations privilégiées qui sont nées de ces partenariats nous procurent à tous niveaux la grande satisfaction de nous sentir accompagnés et soutenus dans cette entreprise et nous ont permis d’ouvrir le Jardin botanique littoral Paul Jovet après des années de préparation et de travail. Nous envisageons bien sûr un avenir rempli d’échanges aussi enrichissants.

Paul Jovet

Né à Paris le 16 août 1896 et décédé à Athis-Mons le 28 avril 1991, Paul Jovet était un vrai parisien, ou mieux un parigot. Habitant de la ville, il y recherchait tout ce qui l'attirait à la campagne. Vrai naturaliste de son époque, il étudiait tous les aspects de la vie animale et végétale. Instituteur, puis botaniste au Muséum national d'histoire naturelle, c'est cette discipline qu'il privilégia dès 1923, date de son entrée à la Société botanique de France. Sa carrière se déroula au sein du Laboratoire de Phanérogamie qui héberge l'Herbier national, patrimoine mondial de plus de 12 millions d'échantillons de plantes, et où il prit en 1960 la direction du Centre national de Floristique, créé pour lui.
Initié aux richesses du Pays basque dès les années trente, il fut nommé directeur du Laboratoire du Muséum établi au Centre d'Études et de Recherches Scientifiques de Biarritz en 1954. Il yséjourna régulièrement jusqu'à la fin de sa vie, étudiant la richesse spécifique et le micro endémisme de cette région, et publiant sur ces sujets une centaine de titres sur les quatre cents de sa liste de travaux, dont trente-cinq publiés dans le Bulletin du CERS, ainsi que la Carte de la végétation dite de Bayonne, établie avec G. Dupias et publiée par le CNRS. Cette carte parue en 1969 couvre un large territoire s'étendant du littoral jusqu'à Roncevaux.
Paul Jovet constatait au fil des années la disparition d'espèces, de biotopes et de paysages, et défendit ardemment le projet du Jardin botanique à Saint-Jean-de-Luz, conservatoire des espèces menacées du littoral. Comme les herbiers Jallu et Richter, documentation unique sur le Pays basque, les 16 000 échantillons qu’il a récoltés dans le Sud-Ouest (Pays basque et Landes) représentent une valeur scientifique inestimable, informant de façon formelle sur la présence et la disparition d'espèces végétales, la date d'introduction d'espèces étrangères sur une grande période de temps, une soixantaine d’années en l’occurrence.

Jean Bost

Jean Bost est né à Duras (Lot-et-Garonne) en 1934, et décédé à Bordeaux le 15 novembre 1995.
Lui, « l'homme paysage », a oeuvré à la connaissance des « espaces et des espèces » avec un constant humanisme, faisant preuve d'une pédagogie adaptée à chacun de ses interlocuteurs, suscitant la naissance d'Associations, afin de rassembler les énergies et pérenniser l'action. « Le club U.N.E.S.C.O. », « Les Amis d'Abbadia », « Drosera », « Le CADE », « A.D.E.L.I. », lui sont reconnaissants du travail accompli en leur sein ou même, lui sont redevables de leur création.
« L'Institut Culturel Basque », « Lauburu », « Ekaïna » ont reconnu et intégré ses compétences dans leur enseignement et leurs publications.
Son enseignement des Sciences naturelles au Lycée Ravel de Saint-Jean-de-Luz, ses interventions à l'Institut Universitaire de formation des Maîtres de Bayonne, ont marqué plusieurs générations d'élèves et d'enseignants de 1962 à 1995.
Les recherches qu’il effectua à la demande des Administrations, dans le domaine de l’écologie tant en bibliothèque que sur le terrain, et qui furent appliquées en particulier aux plansd’occupation des sols de Saint-Jean-de-Luz et des communes avoisinantes, ont marqué de son style les dossiers officiels correspondants.
Les barthes d'Illbaritz, les chemins d'Ibardin-Erintsu et de Saint-Ignace, le sentier botanique des falaises et bien sûr le Jardin botanique, sont autant de ses pas que suivent des milliers de visiteurs.

Fiche pratique

Adresse : 31, avenue Gaëtan Bernoville 64500 Saint-Jean-de-Luz
Tél. : 05 59 26 34 59
Courriel : lesamisdujardinbotaniquelittoralpauljovet@wanadoo.fr
Site web : http://www.jardinbotaniquelittoral-saintjeandeluz.fr
Géré et animé par « Les Amis du Jardin botanique littoral Paul Jovet », Association Loi de 1901

Horaires d’ouverture

  • Avril : mercredi et vendredi, 10h - 13h ; samedi et dimanche, 10h - 16h
  • Mai-juin-septembre : du mercredi au dimanche, 10h - 13h et 16h - 18h
  • Juillet-août : du mardi au dimanche, 10h - 13h et 16h - 18h
  • Octobre-novembre-décembre : mercredi, samedi et dimanche, 14h - 16h

Tarifs

  • Visite libre
    Adultes 4
    12 - 16 ans 2
    Moins de 12 ans,  gratuit
    Familles 10
    Étudiants, RMIstes, demandeurs d’emploi 2
    Groupes : nous consulter
    Audio-guide 4
  • Visite guidée
    (mercredi, samedi et dimanche à 11h jusqu’à fin septembre, nous consulter pour les horaires d’automne)
    Adultes 6
    12 - 16 ans 3
    Moins de 12 ans, gratuit
    Groupes : toute l’année, sur réservation. Nous consulter pour horaires, tarifs, langue souhaitée et thèmes.
  • Adhérents
    L’adhésion à l’Association « Les Amis du Jardin botanique littoral Paul Jovet » ouvre à l’année les portes du Jardin

Page créée par A Fleur de Pau pour Les Amis du Jardin botanique littoral Paul Jovet d'après données de l'association

MENU DIVERS

DETENTE

Calendriers Avent
Cinéma
Horoscope
Jeux
Enigmes
Quizz
Progr. TV
Radios
Tests : Amour...

UTILES

Météo
Phases lunaires
Calendriers
Conjugaisons
Conv. Mesures
Conv. Monnaies
Coordonnées GPS
Plans, brochures

RECHERCHE

Actualités variées
Annuaires
Citations
Codes Postaux
Itinéraires-Rues
Livres-Vidéos- MP3
Images-Web
Voyages-Hôtels...

N° des Urgences
Radars
PMU
Loto

LE SITE

Contact
Lettre Mensuelle
Ceux qui m'aident
Nouveautés
Plan du Site
Remarques
Statistiques





Haut de Page
et Menus

Visiteurs dernières 24h : en ligne - sortis du site