CSS Quick Menu Css3Menu.com

Vous aimez cette page ?
Alors cliquez ici
Partagez, imprimez
mettez en favori...
Retour au
Sexe chez les animaux

Blagues : Chasse pour adultes

Voir aussi les Images


Comme chaque année, le vicomte organise une chasse sur ses terres, mais cette année il a invité le curé.
Fusil sous le bras, le brave ecclésiaste chemine dans la forêt accompagné de la vicomtesse, une fervente bigote, lorsque soudain un lièvre surgit devant eux.
Le curé épaule, tire et rate l'animal.
- Nom de Dieu ! Crie le curé. Raté.
La vicomtesse le dévisage, interloqué mais ne dit rien.
Un peu plus loin, c'est un faisan qui jaillit d'un buisson sous leurs yeux.
A nouveau, le curé tire et rate.
- Bordel ! Hurle-t-il. Encore raté ! Je tire comme un vrai c...
Cette fois la vicomtesse intervient :
- Excusez-moi mon père, mais comment osez-vous sacrer comme un païen ? Ne craignez-vous pas les foudres du ciel ?
- Vous avez raison, ma fille, dit l'homme de Dieu. C'est l'excitation de la chasse. Je vais faire attention.
Hélas, lorsqu'à nouveau une proie lui échappe, le prêtre jette son fusil à terre et s'écrie :
- Ah, p... de bordel, de nom de Dieu de s... de fusil à la c... !
A cet instant, le ciel se couvre soudainement de gros nuages noirs et un éclair illumine la forêt.
La foudre frappe et calcine... la vicomtesse, sous les yeux effarés du curé.
A ce moment, une voix formidable gronde dans le firmament :
- Bordel de m..., de nom de moi, de s... de foudre ! Raté !

Quel est l'animal le plus difficile à tuer ?
- La femme. Deux balles au cul, une décharge dans le ventre et elle gigote toujours !


Pourquoi les chasseurs sont réputés être les meilleurs amants ?
- Parce qu'ils pénètrent très profondément dans les buissons, qu'ils tirent facilement plus d'une fois, et qu'ils mangent toujours ce qu'ils ont tiré.

C'est un type qui va en afrique chasser le gorille avec un guide.
Un beau matin le guide arrive avec un filet, un chien et un fusil et lui dit :
- Ce matin on va capturer un gorille, je t'explique la technique : on repère un arbre ou il y a un gorille, je monte dedans, je secoue l'arbre, le gorille tombe et là le chien (qui est dressé pour ca) le mord aux couilles, ça paralyse le gorille et tu n'as plus qu'à le capturer au filet.
- OK mais le fusil, c'est pourquoi faire?
- Si c'est moi qui tombe, tu tues le chien.

Michel, le joyeux luron du bar entre et raconte son histoire :
"Oh putain les gars ! Vous savez pas ce qui m'est arrivé hier ? je suis allé à la chasse et là qu'est-ce que je vois ?
- Qu'est-ce que tu vois ?
- Un chevreuil con ! J'étais vachement loin, mais je vise, je tire et PAN! Le chevreuil, mort. Du premier coup. Je m'approche pour le ramasser, oh putain ! Il était grand comme un cheval ! Je me dis que je vais quand même en ramener un petit bout. Je découpe une cuisse avec mon Laguiole, je la mets sur mon épaule, le fusil sur l'autre épaule et je repars. Et un peu plus loin, je tombe sur un autre chevreuil ! Je pose la cuisse, je prends mon fusil, je tire et PAN ! Du premier coup ! Je m'approche, il était encore plus grand que l'autre ! Je découpe une cuisse, je mets une cuisse sur chaque épaule..."
À ce moment là, un client entre dans le bar et dit : "Oh Michel ! Tu as garé ta voiture en double file, il y a un flic qui est en train de te l'aligner !
- Oh putain con ! Attendez-moi les mecs je reviens tout de suite !"
Il sort, va voir l'agent, discute pendant cinq minutes avec lui, réussit à faire annuler la contravention, gare correctement sa voiture, et revient dans le troquet où il demande un pastis pour se remettre de ses émotions. Un client lui tape sur l'épaule et lui demande : "Oh Michel !
Et ton histoire ?
- Quelle histoire ?
- Celle que tu racontais tout à l'heure, tu avais une cuisse sur chaque épaule...
- Ah oui ! J'avais une cuisse sur chaque épaule... Et je la baisais, je la baisais je la baisais...


Un père emmène son jeune fils à la chasse pour la première fois et commence à lui expliquer les règles de cette discipline :
- L'essentiel à la chasse, c'est d'être aussi immobile et patient que possible. Il ne faut pas bouger, ni même parler pour ne pas effrayer le gibier. Tu as bien compris ?
Le père quitte alors son fils et va se placer embuscade à près de 500 mètres de l'endroit où reste planqué le fiston.
Trente minutes s'écoulent sans que rien ne se passe.
Au bout d'une heure, le père entend un grand cri et voit, peu après, son fils arriver en courant dans sa direction.
Le père :
- Mais que se passe-t-il enfin ? Je t'ai demandé d'être le plus calme possible ...
Le fils :
- Papa, j'ai su rester calme quand la vipère a rampé sur mes pieds. J'ai su rester calme quand l'ours est passé à cinq mètres devant moi. Mais quand j'ai entendu les deux écureuils qui étaient rentrés dans mon pantalon dire : "On les emporte ou on les laisse sur place ?", j'avoue que j'ai paniqué ...

Haut de Page

Visiteurs des dernières 24h : en ligne - sortis du site